Activités principales - Chiffres clés et activités 2020 - Rapport de gestion 2020
Activités principales
Sommaire
Marquée par le début de la pandémie de COVID-19, l’année 2020 a été riche en activités pour les Transports publics fribourgeois (TPF).
12 mars
Premières mesures contre le COVID-19
Fin février, le COVID-19 fait son apparition en Suisse. Dès le début de la pandémie, les Transports publics fribourgeois (TPF) ont tout mis en œuvre pour garantir la continuité de leurs services en assurant au mieux la protection de leurs collaboratrices et collaborateurs et de leurs clients. Dès le jeudi 12 mars 2020, les TPF renforcent leurs mesures de précaution. Les portes avant des véhicules sont désormais fermées et la vente directe à la Conductrice et au Conducteur n’est plus possible. Les TPF invitent leurs clients à privilégier l’achat de leur titre de transport au moyen des différents canaux digitaux proposés par l’entreprise et à monter dans les véhicules par la porte arrière. L’application de ces mesures a un double objectif : garantir la continuité des services de l’entreprise et protéger la bonne santé du personnel roulant et des clients. 

Avec le redémarrage de l’économie et l’horaire des transports publics qui revenait peu à peu à la normale, d’autres solutions ont dû être trouvées pour permettre la reprise de la vente des titres de transport tout en garantissant la protection des Conductrices et des Conducteurs et des voyageuses et voyageurs. Des prototypes de vitres de protection en plexiglas destinés à séparer la cabine des Conductrices et des Conducteurs du reste du bus sont alors développés, puis testés et finalement réalisés. Ces protections sont montées dans les 154 véhicules régionaux, prêts pour la reprise des titres de transport le 1er juillet. Les prototypes de protection pour les bus urbains sont développés et testés durant le mois de juillet, puis posés au courant du mois de septembre. Les TPF sont la première entreprise de transport à avoir intégré des vitres de plexiglas dans leurs véhicules. Une initiative saluée par le syndicat du personnel de transport (SEV) de Berne, qui a cité les TPF en exemple.
18 mars
Nouvelle réalité ? Les TPF adaptent leurs horaires
Dans le cadre de l’évolution de la pandémie de COVID-19, les Transports publics fribourgeois (TPF) adaptent l’horaire des transports publics dans le canton. À la suite des mesures édictées par le canton de Fribourg le vendredi 12 mars 2020 et notamment la fermeture des écoles du canton, les TPF appliquent l’horaire hors-scolaire sur l’ensemble du réseau de bus dès le mercredi 18 mars 2020. Les lignes de bus de nuit sont supprimées dès le vendredi 20 mars 2020. Sur le réseau ferroviaire, une cadence horaire est appliquée tous les jours de la semaine y compris le samedi et le dimanche sur les RegioExpress (RE) Bulle – Fribourg, la S20 Fribourg – Neuchâtel, la S50 Bulle – Palézieux, la S51 Bulle – Montbovon ainsi que la S60 Bulle – Broc-Fabrique.  Ce changement d’horaire sans précédent a été réalisé conjointement avec les coordinateurs nationaux de transports publics. Il a prouvé la capacité d’adaptation des TPF dans cette situation extraordinaire et la maîtrise de tous les départements, notamment la Planification et le Centre d’exploitation.

La reprise de l’horaire normal s’est faite par étape en fonction de l’évolution de la pandémie et en coordination avec les autres acteurs des transports publics. Le lundi 24 août, parallèlement à la rentrée scolaire des écoles obligatoires, l’horaire des TPF est revenu à la normale, avec notamment le rétablissement de l’offre ferroviaire établie en décembre 2019.
 
27 avril
Reprise des travaux de renouvellement des infrastructures
Dans le cadre de la pandémie de COVID-19, les Transports publics fribourgeois (TPF) ont suspendu tous leurs chantiers de renouvellement des infrastructures ferroviaires depuis le 20 mars. L’évolution de la situation sanitaire a permis la reprise des travaux dès le 27 avril, dans le respect des directives édictées par l’Office fédéral de la santé publique. Les chantiers ferroviaires ont donc repris en gare de Bulle, ainsi que dans le secteur de Planchy. Dans le cadre du renouvellement de sécurité ferroviaire, les travaux ont également repris en gare de Cressier FR. Un nouveau local technique, érigé en début d’année, a été équipé d’un nouveau poste d’enclenchement télécommandé depuis le Centre d’exploitation du site TPF de Givisiez.
01 mai
Le RER Fribourg | Freiburg sur les rails pour 10 ans
Après l’introduction de la cadence au quart d’heure entre Givisiez et Fribourg en décembre 2019, un partenariat est signé entre les Chemins de fer fédéraux (CFF) et les Transports publics fribourgeois (TPF). Cet accord consolide la coopération entre les deux entreprises et permet au RER Fribourg | Freiburg de poursuivre son essor. Plusieurs étapes importantes sont échelonnées dans les années à venir.La première sera effective en décembre 2021 avec la reprise de la S40 (Romont-Fribourg) par les TPF qui va redynamiser la ligne en la liant à l’actuelle S20/21 (Fribourg-Morat-Ins-Neuchâtel). Les voyageurs pourront ainsi transiter entre les deux lignes sans changer de train en gare de Fribourg. 
 
Le partenariat offre aussi des synergies dans la gestion des événements comme les travaux d’entretien ou lors de dérangements. L’information à la clientèle pourra ainsi être optimisée. Ces nombreux développements n’entraîneront pas de suppression de poste, tant du côté des TPF que des CFF.
01 juin
Serge Collaud prend ses fonctions
50 dossiers déposés, sept candidats sélectionnés et c’est en séance extraordinaire, le 27 avril, que le Conseil d’administration des Transports publics fribourgeois (TPF) a nommé Serge Collaud au poste de Directeur général. Ce dernier prend ses fonctions le 1er juin, mettant un terme à la Direction générale ad interim instaurée le 1er février et composée de Michel Nicolet, Secrétaire général, et de Daniel Hofstettler, Directeur général adjoint et Responsable du département Finances et Achats.

Serge Collaud est entré aux TPF en qualité de conseiller juridique. En janvier 2013, il devient Secrétaire général et en 2017, il est nommé Directeur adjoint de TPF TRAFIC et Responsable du département Route. Ses compétences managériales, sociales et organisationnelles, ainsi que sa connaissance parfaite du monde des transports publics ont séduit le Conseil d’administration.
23 août
Création de l'Alliance Voie Ferrée
Pour faire face aux multiples défis dans le domaine ferroviaire auxquels sont confrontés les gestionnaires d’infrastructure, les Transports publics fribourgeois (TPF), les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF), le Bern-Lötschberg-Simplon (BLS) ainsi que le Schweizerische Südostbahn (SOB) ont créé l’Alliance Voie ferrée (Allianz Fahrweg) en collaboration avec l’Union des transports publics (UTP). 

Cette alliance permet de constituer un pool d’experts en vue de promouvoir à long terme la formation spécialisée, la gestion du savoir-faire, les prescriptions et les évolutions de fond de la technique de voie ferrée. Les TPF renforcent ainsi leur participation aux développements de l’UTP et de la branche des gestionnaires d’infrastructure ferroviaire.
26 juin
Des compléments pour le renouvellement de la ligne Bulle – Broc-Fabrique
Dans le cadre du Programme Bulle, les Transports publics fribourgeois (TPF) ont obtenu en janvier la décision d’approbation des plans pour le renouvellement de la ligne Bulle – Broc-Fabrique en voie normale. Le 15 juin, les travaux du remblai de la future voie entre Broc-Village et Broc-Fabrique ont débuté. Une mise à l’enquête publique a été déposée le 26 juin, pour des compléments au projet. Il s’agit notamment de la gare routière de Broc-Village, ainsi que de l’adaptation des gares ferroviaires de Broc-Village et de Broc-Fabrique. Le tracé ferroviaire dans le secteur de Pra-Bosson a également été optimisé pour améliorer la durabilité de l’infrastructure ferroviaire tout en offrant plus de confort aux voyageurs. Les travaux ferroviaires, quant à eux, débuteront en avril 2021 pour s’achever fin 2022 avec la mise en service de la nouvelle ligne. 
Afin d’assurer une information très régulière des avancées du Programme Bulle, les TPF ont continuellement mis à jour le site dédié, accessible aux URL suivantes :  tpf.ch ou programme-bulle.ch.
16 juillet
Un prêt COVID indispensable
La pandémie de COVID-19 a aussi ses répercussions financières. À la suite du manque de recettes voyageurs dû à la baisse de fréquentation, les Transports publics fribourgeois (TPF) ont souscrit un emprunt COVID auprès de la Banque cantonale de Fribourg (BCF) pour un montant de CHF 16,5 millions.
23 août
2 langues, 1 vision, 
1 philosophie
Neuf mois de planification et d’organisation pour 21 jours d’une collaboration à succès. Du 25 juillet au 14 août, la rénovation du Senseviadukt, situé entre Flamatt et Thörishaus, a entraîné une interruption totale du trafic ferroviaire entre Fribourg et Berne. Mandatés par les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF), les Transports publics fribourgeois (TPF) et CarPostal ont travaillé main dans la main, afin d’organiser le transport par la route des voyageurs. Une collaboration en deux langues (français et allemand), une seule vision et une même philosophie ont permis ce succès. 

Pour la première fois lors d’une interruption ferroviaire, un Centre d’exploitation d’une entreprise de transports publics tierce a piloté un remplacement de train en lieu et place de deux Centres d’exploitation des CFF, ceci 22h/24, sept jours sur sept. Cinq collaborateurs des TPF se sont relayés au Centre d’exploitation de Givisiez pour mener à bien le remplacement. De plus, l’ensemble du nettoyage et de l’entretien des bus impliqués a été fait au Pit-Stop du Centre TPF.
23 août
Un quai provisoire en gare de Bulle
Depuis le 3 juillet 2020 au soir, le trafic ferroviaire était suspendu et remplacé par des bus entre Bulle et Vaulruz-Sud (ligne S50 Bulle-Châtel-St-Denis-Palézieux) et entre Bulle et Vaulruz-Nord (RegioExpress (RE) Bulle-Romont-Fribourg). Cette interruption de sept semaines a permis de regrouper les travaux de renouvellement de l’infrastructure et de minimiser leur impact sur les voyageurs. À compter du 23 août et pour les dix-huit prochains mois, les trains des lignes Bulle-Palézieux et Bulle-Romont s’arrêtent sur un nouveau quai construit durant l’interruption précitée, situé à 250 mètres de la gare actuelle, où les trains de Broc-Fabrique et de Montbovon continuent de transiter.Ce quai a été créé afin de construire le passage inférieur de la nouvelle gare, qui traversera tout le faisceau de voies, en deux étapes au lieu de quatre.
 
L’accès au quai provisoire se fait uniquement depuis la gare actuelle, en empruntant le passage inférieur depuis la gare routière, ou en passant par le hall du bâtiment de la gare existante. Les quelque 250 mètres à parcourir depuis le hall de gare sont protégés par des palissades de chantier. Ces installations provisoires sont conformes à la Loi fédérale sur l’égalité pour les handicapés (LHand).
23 août
Dernière ligne droite pour le secteur de Planchy
L’interruption du trafic ferroviaire entre le 3 juillet et le 23 août a permis de poursuivre les réalisations dans le secteur bullois de Planchy à une cadence élevée. Plus d’un kilomètre et demi de voies normales et métriques ont été renouvelées dans les secteurs de Taillemau et Montcalia.

L’aménagement du doublement de la voie normale dans ce même secteur a également pu se poursuivre dans ce laps de temps. Ces quatre derniers mois, un total de trois kilomètres de voie normale ainsi que onze aiguillages ont été posés. Un quai de chargement, sa voie ferroviaire ainsi qu’une voie pour le stationnement de véhicules d’entretien ferroviaires ont été construits. 

La double voie de croisement, qui servira à terme à augmenter la capacité de la ligne du RER Bulle-Romont-Fribourg et à optimiser le temps de parcours sur ce tronçon, est désormais terminée, après une vingtaine de mois de travaux. Finalement, la nouvelle sous-station électrique pour la voie métrique a été mise en service fin novembre à Planchy.
23 août
Mise en service du quai de la gare de Vuadens-Sud
La gare de Vuadens-Sud a fait l’objet d’un renouvellement complet : infrastructure, superstructure, ligne de contact, installations de sécurité et structure d’accueil aux voyageurs ont été rénovées.Ces importants travaux ont pu être réalisés durant l’interruption du trafic ferroviaire entre début juillet et fin août. La structure d’accueil sur le quai et ses abords est conforme à la Loi fédérale sur l’égalité pour les handicapés (LHand). Des travaux de finitions autour du quai, ainsi que des travaux de préparation à la mise en service des nouvelles installations de sécurité se sont poursuivis les semaines suivantes.
01 septembre
Solution de mobilité pour les entreprises
La communauté tarifaire fribourgeoise Frimobil lance le JobAbo, un nouvel abonnement destiné aux entreprises et à leurs collaborateurs. Le JobAbo permet aux employés de bénéficier d’un rabais de 20% minimum sur le tarif d’un abonnement annuel grâce à la participation de l’employeur (10% au minimum) et de Frimobil (10% fixe). 

Lancé le 1er septembre, l’abonnement est valable sept jours sur sept et concerne les abonnements Frimobil adultes (1ère et 2e classe) et juniors jusqu’à 25 ans (2e classe), quel que soit le nombre de zones choisies. Un minimum de 10 abonnements annuels doit être contracté sur une période de 12 mois à partir de la signature du contrat entre l’entreprise et Frimobil. 

Un abonnement JobAbo mensuel est aussi disponible afin d’offrir aux collaborateurs la possibilité de tester les transports publics durant un mois. Cet abonnement est à moitié prix grâce à la participation fixe de 25% de l’employeur et de 25% de Frimobil.
 
07 septembre
Serge Collaud fait le bilan de ses 100 premiers jours à la tête des TPF
Le 7 septembre, Serge Collaud a rencontré les médias afin de leur dresser le bilan de ses 100 premiers jours en tant que Directeur général des Transports publics fribourgeois (TPF). Lors de cet événement, il a pu aborder différentes thématiques qui lui tenaient à cœur, notamment la crise sanitaire du COVID-19 et ses conséquences, sa vision des TPF ou encore les nombreux défis et projets qui attendent l’entreprise ces prochaines années.
05 octobre
Le funi se refait une beauté
Du 5 octobre au 16 novembre, les TPF ont procédé à une grande révision du funiculaire Neuveville – St-Pierre. 100% écologique et entièrement mécanique, le funiculaire, dont la première mise en service date de 1899, nécessitait une intervention lourde pour répondre à la législation fédérale sur les transports à câbles. 
 
Les deux véhicules ont été acheminés auprès de l’entreprise spécialisée dans les funiculaires et remontées mécaniques Garaventa AG à Gwatt – Thoune. Les contrôles ont porté sur les éléments importants de la sécurité des véhicules : les essieux, les roues plates et de guidage, les paliers, les roues dentées couplées à la crémaillère, les tambours de freins et leurs bandes de freinage, les châssis et les mécanismes de commandes des freins (survitesses et câbles mous) ainsi que les mécanismes d’amarrage du câble. 

Pendant ce temps à Fribourg, un bureau spécialisé a effectué un test sous charge des ponts et un contrôle général de l’infrastructure.
09 octobre
Des trolleybus à batterie en circulation
Les Transports publics fribourgeois (TPF) et l’Agglomération de Fribourg (AGGLO) ont présenté les nouveaux trolleybus à batterie le 9 octobre. Ces véhicules ont été intégrés progressivement au réseau depuis le mois de décembre. Ils remplacent les anciens bimodes sur la ligne 1 arrivés en fin de vie.

Ces trolleybus à batterie, du fabricant soleurois HESS AG, fonctionnent grâce aux lignes de contact existantes et disposent d’une batterie électrique avec une autonomie suffisante qui leur permet d’effectuer les portions de parcours hors ligne et de relier les terminus de lignes. Leur introduction permet une diminution des nuisances sonores et de la pollution. Ils contribuent à un réel gain de confort tant pour les riverains des zones concernées que pour les voyageurs. Grâce à la batterie et à la traction électrique, il est possible d’éviter la libération de 800 tonnes de CO2 dans l’atmosphère par année. À terme, d’autres véhicules de ce type pourraient être déployés sur les lignes 2, 3 et 6 en corrélation avec le renouvellement de la flotte.
30 novembre
Mise en service des enclenchements des gares de Bulle et de Vuadens-Sud
À la fin du mois de novembre 2020, le nouveau poste d’enclenchement de la gare de Bulle a été mis en service, tout comme l’intégralité du faisceau de voies récemment construit à Planchy. 

L’enclenchement de la gare de Vuadens-Sud a également été mis en service à cette date-là. Une interruption de trafic sur la ligne ferroviaire Bulle-Romont entre Bulle et Vaulruz-Nord s’est déroulée la dernière semaine de novembre à cet effet. Dans la même période, des travaux de nuit ont eu lieu et les trains ont été remplacés par des bus en soirée du dimanche au jeudi entre Bulle et Vuadens-Sud et entre Bulle et Vaulruz-Nord.
02 décembre
Deux nouveaux actionnaires pour TPF IMMO
Le 2 décembre, le canton de Fribourg et la Caisse de pension du personnel de l’Etat (CPPEF) entrent dans le capital de la société fille Transports publics fribourgeois Immobilier (TPF IMMO) SA. En reprenant 8,1% des actions chacun, le canton de Fribourg et la CPPEF apportent CHF 30 millions à TPF IMMO.
10 décembre
tpf.ch fait peau neuve
Depuis le 10 décembre, le site internet des Transports publics fribourgeois (TPF) se présente sous une forme plus épurée.

Efficient et moderne, il permet une standardisation de la sécurité informatique, une simplification et une facilité de gestion, tout en offrant une amélioration de l’expérience utilisateur. Le nouveau site est en parfaite cohérence avec les technologiques actuelles. Moderne et fonctionnel, il est adapté aux besoins des voyageurs.

tpf.ch
13 décembre
Une offre augmentée de 340'000 km
Dès le dimanche 13 décembre, le nouvel horaire des transports publics suisses entre en vigueur. L’offre des Transports publics fribourgeois (TPF) augmente de quelque 340'000 kilomètres et 13’000 heures de conduite. L’horaire 2021 est le fruit de la collaboration entre les TPF, le canton de Fribourg, l’Agglomération de Fribourg et Mobul. 

De nombreuses améliorations de l’offre sont à noter et impactent en grande partie les agglomérations. Le réseau Mobul a été aussi en partie repensé pour gagner en efficacité avec notamment la prolongation de lignes. Le RER Fribourg | Freiburg circule quant à lui désormais toutes les 30 minutes en direction d’Yverdon-les-Bains. Les horaires du RegioExpress sont adaptés au départ de Bulle et de Romont en raison du chantier de la gare de Bulle. La ligne S51 Bulle – Montbovon subit également une modification de l’horaire à la suite de la mise en place de la nouvelle offre de la compagnie du chemin de fer Montreux Oberland Bernois (MOB) sur la ligne Montreux – Zweisimmen.