Activités 2021 - Chiffres clés et activités 2021 - Rapport de gestion 2021
Activités 2021
Sommaire
01 février
Une convention record
Les prestations de l’infrastructure ferroviaire font l’objet d’une convention conclue avec le commanditaire, soit la Confédération suisse. Le 1er février 2021, les TPF ont signé une convention de prestations historique. Ce sont ainsi CHF 320 millions, avec des options à hauteur de CHF 88,5 millions, pour une période de quatre ans (2021-2024), qui seront investis pour l’entretien et le développement du réseau ferroviaire des TPF, ainsi que dans la couverture des frais d’exploitation.
22 février
Une rame TPF aux couleurs du Groupe Grisoni 
Pour célébrer sa nouvelle ligne graphique, le Groupe Grisoni a vu les choses en grand en habillant une rame entière des TPF. Bien visible grâce à son emblématique bleu ciel, cette rame FLIRT sillonne le canton de Fribourg et porte les couleurs de l’entreprise jusqu’à Berne et Neuchâtel. Elle atteste des liens de confiance existants entre l’entreprise gruérienne et les TPF.
 
24 février
Financement assuré pour les ascenseurs de la gare de Bulle 
Mi-février 2021, l’Office fédéral des transports (OFT) acceptait de reconsidérer sa décision quant au non-financement des ascenseurs en gare de Bulle pour les accès aux quais 2 et 3. Une nouvelle qui a réjoui les TPF et la Ville de Bulle, qui s’était engagée dans l’intervalle de cette décision à payer un montant de CHF 155000. pour construire l’élargissement des accès aux quais en prévision de futurs ascenseurs. Concrètement, l’OFT admet que la construction, la pose et la fourniture d'ascenseurs 
sont
 reconnues comme faisant partie de l’installation publique du projet financé par le fonds d’infrastructure ferroviaire. Dès lors, aucun investissement n’est exigé de la Ville de Bulle. 
19 mars
Démarrage des travaux du Bulle – Broc-Fabrique
Un chantier exceptionnel a commencé au printemps 2021. Le lundi 5 avril 2021, la ligne des TPF qui relie Bulle à Broc-Fabrique débutait sa transformation de voie métrique à voie normale afin d’être connectée au réseau national. Ce projet, qui se terminera en 2023, aura un large impact sur l’amélioration de la mobilité des habitant.e.s du sud du canton. Les voyageuses et voyageurs pourront ainsi rejoindre Fribourg ou Berne depuis Broc-Fabrique en liaison directe. De plus, avec le transit des trains de la S50/51 Palézieux – Gruyères – Montbovon, un réseau RER avec des lignes traversantes à Bulle toutes les 30 minutes sera créé. Les points d’arrêt La Tour-de-Trême, Broc-Village et Broc-Fabrique seront mis en conformité pour répondre aux exigences de la Loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (LHand), avec, entre autres, la création de nouveaux quais de 150 mètres. Le renouvellement des installations ferroviaires permettra ladaptation du réseau du sud fribourgeois à laugmentation du trafic par le rail et la dynamisation de la mobilité. D’autres travaux sont prévus comme la construction d’un nouveau pont sur la Trême. Enfin, trois passages à niveau dans le secteur de Broc seront supprimés et remplacés par des passages supérieurs ou inférieurs. Depuis le 6 avril 2021 et jusqu’au 10 décembre 2022, la ligne ferroviaire est remplacée par la ligne de bus 20.256 Bulle – Broc-Fabrique des TPF.  Au niveau routier, un nouveau hub intermodal sera aménagé à Broc avec la construction d’une nouvelle gare routière à proximité de la gare ferroviaire de Broc-Village. La transformation du Bulle – Broc-Fabrique permettra une refonte profonde de l’offre dans le sud du canton, non seulement avec les trains, mais également avec les bus. L’offre touristique sera par la même occasion améliorée.
27 mars
Adieu à la voie métrique
Les samedi 27 et dimanche 28 mars, des navettes historiques ont circulé sur la ligne entre Bulle et Broc-Fabrique, remplaçant ainsi l’ensemble des prestations des rames habituelles. Passionnées et passionnés, familles, touristes, plusieurs centaines de personnes avaient fait le déplacement pour rendre un dernier hommage à la voie métrique qui a débuté sa mue en voie normale. 
21 avril
Velâdzo, le village urbain dévoilé
Présentation du nouveau concept immobilier des TPF. Baptisé Velâdzo, ce qui signifie « village » en patois fribourgeoisVelâdzo incarne une nouvelle conception de la vie et de la mobilité. Concept novateur et évolutif selon les sites stratégiques des TPF, Velâdzo s’articule autour des nouvelles gares routières et/ou ferroviaires, pensées comme de véritables hubs de mobilité, que ce soit pour le travail, la formation, le shopping ou les loisirs. A Bulle, le projet comprend un hôtel de 68 chambres, un restaurant au 5e étage avec rooftop, 4600m2 de surfaces commerciales, 1500m2 de bureaux et 76 appartements. La mise en service des commerces et des bureaux est prévue pour septembre 2022. A Châtel-Saint-Denis, le projet comprend quatre îlots qui s’organisent autour de la nouvelle gare ferroviaire et routière. La réception des différents bâtiments s’échelonnera de 2022 à 2024. 
07 juin
Rencontre avec les président·es 
La Présidente du Grand Conseil fribourgeois, Sylvie Bonvin-Sansonnens, et le Président du Conseil d’Etat, Jean-François
Steiert
, sont venus à la rencontre des collaboratrices et des collaborateurs des TPF à la gare routière de Fribourg. Un riche moment d’échange et de partage qui a permis à nos autorités de prendre le pouls du travail sur le terrain en cette année marquée par la pandémie de coronavirus.  
09 juin
Fondation de la société Lys Energie SA
Les TPF, la Commune de Châtel-Saint-Denis et Gruyère Energie SA se sont associés pour fonder la société Lys Energie SA. La convention d’actionnaires a été signée par les trois entités, le mardi 8 juin 2021 en assemblée générale extraordinaire. Un capital-actions de CHF 1500000.– a été libéré. Cette société gérera le chauffage à distance à Châtel-Saint-Denis,
grâce à une centrale qui  
fonctionnera 
avec des pellets produits en Suisse, dont au moins 75% du bois provient des forêts du canton de Fribourg. Elle sera donc totalement renouvelable et évolutive. La mise en service est prévue fin 2022. 
16 juin
Les TPF remportent l’appel d’offre à Düdingen 
L’Agglomération de Fribourg (AGGLO), qui gère le réseau de bus urbain, a décidé d’un développement majeur des transports publics à Düdingen. 
Un
 groupe de travail réunissant l’AGGLO, la commune de Düdingen et le Service de la mobilité (SMoa mis en œuvre le projet Agglobus Düdingen II. Les TPF ont remporté le marché. L’offre des TPF s'est la plus compétitive et la meilleure sur la majorité des critères. Depuis le changement d’horaire 2022, deux lignes de bus urbains fréquentes et attractives desservent tout le village en passant par la gare et offrent des correspondances optimales avec le train direction Fribourg et Berne. Il s’agit de la ligne 12 Briegli – (Bahnhof) – Warpel et de la ligne 13 Bahnhof –Leimacker. Elles renforcent considérablement l’intégration de la commune au réseau de bus urbains de l’Agglomération et au RER Fribourg | Freiburg.  
18 juin
Mise en service des Pick-e-Bike 
Entreprises durables engagées en faveur de la mobilité douce, les TPF et Groupe E se sont unis pour lancer une nouvelle offre de location de vélos électriques baptisée Pick-e-Bike. Destinée aussi bien aux pendulaires qu’à la clientèle touristique et de loisirs, elle vise à étendre l’offre en transports publics en étant orientée vers la durabilité. Ce service permet aussi d’alléger le trafic dans les villes et leur périphérie, de diminuer la consommation d’énergie fossile et les émissions de CO2 et d’économiser des litres de carburant, de favoriser l’économie de partage et d’améliorer la qualité de vie des habitantes, habitants et des visiteuses et visiteurs. Morat a été la première commune fribourgeoise à accueillir Pick-e-Bike, mais d’autres régions se sont rapidement montrées intéressées au concept. Le nombre de vélos ainsi que l’offre ont été progressivement étendus. 
01 juillet
Des porte-vélos sur la ligne 492 
Soucieux de simplifier le voyage combiné bus et vélo à sa clientèle, les TPF ont mis à disposition des porte-vélos sur la ligne 492 entre Châtel-Saint-Denis et les Paccots. Tous les véhicules inscrits à l’horaire empruntant cette ligne sont désormais équipés de ce système dont l’utilisation se fait selon la place disponible, sans réservation. Les week-ends, la ligne 213 reliant Vevey à Châtel-Saint-Denis propose également cette option aux cyclistes. D’autres lignes TPF pourraient fournir ce service à l’avenir.  
13 juillet
Le temps réel pour les bus TPF 
Depuis le 13 juillet 2021, les données en temps réel des bus TPF sont transmises aux systèmes centraux suisses. Les heures de départ réel sont ainsi disponibles dans les applications connectées de recherche des horaires, comme celle des CFF. Depuis le mois d’août 2021, ces données sont également disponibles sur le site internet des TPF, via lrecherche itinéraire.
 
Cette nouvelle fonctionnalité est le résultat d’un projet commun entre les TPF et les CFF qui a pour but le développement d’une nouvelle interface « Service Interface for Real-time Information » (SIRI) de transfert des données en temps réel des bus. Un projet en constante évolution grâce au partenariat réalisé entre les TPF, Thoreb, les CFF et BernMobil.
23 août
Premières enseignes à 
Velâdzo
 Bulle 
Présenté aux médias fin avril 2021, Velâdzo, le nouveau concept immobilier, rencontre un vif intérêt. Déjà 55% des surfaces commerciales et 40% des locaux administratifs de la gare de Bulle ont trouvé preneurs. Parmi les futurs locataires, la Fromagerie
de la Famille 
Mesot
l
a Chocolaterie de Gruyères, la boulangerie Bread Store, le restaurant des chefs fribourgeois Ben & Léo, ainsi qu’une crèche trilingue pouvant accueillir une cinquantaine d’enfants.  
01 septembre
Une étude sur l’avenir des transports publics dans l’Agglomération de Fribourg 
Sur mandat du Service de la mobilité (SMo) et en partenariat avec l’Agglomération de Fribourg (Agglo), les TPF ont réalisé une étude consacrée à l’avenir des transports dans l’agglomération fribourgeoise. Si plusieurs options ont été analysées, l’étude recommande de poursuivre les variantes tram et bus à haut niveau de service (BHNS) sur l’axe entre Marly, la gare de Fribourg et la future zone de Chamblioux-Bertigny. Cette étude est un premier pas vers la création d’un réseau d’axes forts à l’horizon 2040 afin de garantir une offre en transports publics efficace, de proximité et satisfaisant les besoins de toute la population fribourgeoise. Ce réseau permettra également d’augmenter le report modal vers les transports publics et d’atteindre les objectifs climatiques de l'État de Fribourg. Les prochaines étapes consistent à entreprendre des études préliminaires, calculer le rapport coût/utilité, d’obtenir les crédits d’étude et de lancer un avant-projet avant l’élaboration du projet d’ouvrage à l’horizon 2033. La mise en service d’une première partie du réseau pourrait intervenir d’ici 2040. 
 
21 septembre
Whim, une seule application pour se déplacer
Entreprise engagée pour promouvoir de nouvelles formes de mobilité, les TPF ont noué un partenariat avec Maas Global, entreprise basée à Helsinki, pour lancer une application favorisant la mobilité sous toutes ses formes. L’application Whim permet d’offrir une véritable alternative à la voiture individuelle tout en proposant différentes offres de déplacement à disposition, 
comme les transports publics, les scooters ainsi que les vélos électriques, l
’autopartage ou encore les taxis. Cette application est déjà utilisée dans plusieurs grandes villes du monde comme Vienne et Tokyo. En tant que partenaire principal « transports publics », les TPF assurent la vente des titres de transport et étendent ainsi leurs canaux de distribution. Ce partenariat s’inscrit dans la stratégie TPF en faveur de la multimodalité comme alternative à la voiture individuelle. 
08 octobre
Réorganisation de TPF INFRA 
Depuis mai 2021, la société fille TPF INFRA SA était en cours de réorganisation, afin de répondre entièrement aux attentes d’une infrastructure moderne, performante et sûre. Pour rappel, TPF INFRA est placée sous la haute surveillance de la Confédération. Elle a notamment pour but d’assurer l’accès au réseau ferroviaire, son bon fonctionnement au quotidien et son adéquation aux normes, ainsi qu’aux attentes du public. Désormais, les activités de TPF INFRA sont réparties en quatre départements comprenant : la Gestion des installations (GI), le Centre d’exploitation (CE)la Conduite opérationnelle de l’infrastructure (CODI) et le Centre de services partagés (CSP). Pour mener à bien les destinées de cette société fille, la Direction générale des TPF a nommé Roger Aerschmann au poste de Directeur de TPF INFRA. Actuel Responsable de projet et technologie auprès de BLS Netz SA , Roger Aerschmann prendra ses fonctions le 1er février 2022. Jusqu’à cette date, Gérard Lopez assure l’intérim.  
04 octobre
Microsoft 365, place à la modernité 
Moderniser les outils de bureautique, faciliter le travail collaboratif tout en gagnant en efficacité. Tels étaient les buts de l’implémentation de Microsoft 365 (M365) au sein des TPF. Projet de longue haleine qui s’est déroulé en plusieurs étapes dès le 4 octobre 2021. Pari audacieux et gagné grâce aux utilisatrices et utilisateurs-clés dans chaque département et au professionnalisme de l’équipe du département IT. M365 répond désormais aux besoins de l’entreprise tout en permettant de réels potentiels d’évolution.
31 octobre
Le retour du Train Fondue
Depuis le dimanche 31 octobre, le Train Fondue TPF est de retour. Au départ de Bulle, il a emmené les clientes et clients à destination de Montbovon, Gstaad, Saanen ou Château-d’ŒxPas moins de 17 courses seront organisées jusqu’au 30 janvier 2022. Elles devraient permettre de transporter quelque 1600 voyageuses et voyageurs.
22 novembre
Estavayer : le projet Gare-Casino présenté au public
A l’occasion du Broyard 21 – le Comptoir broyard sous sa forme COVID-compatible – qui s’est déroulé du 19 au 28 novembre 2021 dans la halle TPF d’Estavayer, les TPF et la commune d’Estavayer ont dévoilé le lauréat des mandats d’étude parallèles architecturaux du projet Gare-Casino. Il s’agit du bureau Nicolas de Courten Architectes, en association avec l’entreprise totale HRS Real Estate SA et le bureau DUO Architectes paysagistes. Ce projet, développé conjointement par la commune d’Estavayer et les TPF, prévoit la requalification d’un secteur de plus de 2 hectares, situé à proximité immédiate des interfaces de transport, et privilégie une approche durable. Le premier bâtiment sera composé de 40 logements, 105 places de stationnement, 1518 m2 de surfaces commerciales et 1728 m2 de surfaces administratives. Le chantier de cet ouvrage est devisé à CHF 35 millions et devrait débuter en 2022. La fin des travaux devrait intervenir en 2024. 
Le projet comprend également le réaménagement complet de la gare routière 
staviacoise. Entièrement repensée afin d’améliorer le confort des passagères et passagers et de faire face à l’augmentation des voyageuses et voyageurs, la future gare est constituée de trois quais offrant une capacité de stationnement simultané de sept bus et pouvant accueillir 880 personnes par semaine.  
01 décembre
Le RER Fribourg | Freiburg fête ses 10 ans 
Fruit de la collaboration entre les TPF, les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) et l’Etat de Fribourg, le RER Fribourg I Freiburg a vu le jour en décembre 2011 avec le lancement de la nouvelle liaison ferroviaire directe Bulle – Romont – Fribourg – Berne. L’arrivée du RER Fribourg | Freiburg a bouleversé l’ensemble du système des transports publics du canton de Fribourg. Les réalisations de ces dernières années offrent aujourd’hui un réseau ferroviaire dense et connecté. Depuis son lancement, 78578074 voyageuses et voyageurs ont été transportésAu quotidien, ce sont 24076 personnes qui se déplacent en train.  
Le RER Fribourg / Freiburg a poursuivi son essor au changement d’horaire du 12 décembre 2021. En effet, l’exploitation de la ligne CFF S40 Romont – Fribourg/Freiburg a été reprise par les TPF, y compris une flotte de 11 rames de trains « Domino ». Les lignes S20 et S21 relieront Romont, Fribourg, Murten/Morat, Ins et Neuchâtel. D’autres étapes interviendront en 2023 avec le prolongement des RegioExpress (RE) Fribourg / Freiburg – Bulle jusqu’à Broc-Fabrique. 
  Le samedi 11 décembre 2021, un événement symbolique s’est tenu en gare de Fribourg pour marquer cet anniversaireLe public a pu illustrer une grande fresque avec ses meilleurs souvenirs de voyage en RER, en partageant, aussi au-delà du 11 décembre, un récit ou une photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag 
#MaParentheseRERFribourg
 
09 décembre
Les TPF corrigent des erreurs de comptabilité 
A la suite de questions d’ordre financier posées par l’Agglomération de Fribourg (Agglo) dans le cadre d’une offre de prestations, le Conseil d’administration et la Direction générale des TPF ont donné mandat à l’Inspection cantonale des finances (IF) afin de valider leurs réponses. Celle-ci a relevé des erreurs au niveau de l’attribution comptable de la publicité. Parallèlement, l’Office fédéral des transports (OFT) a procédé à une révision ordinaire auprès des TPF et a confirmé le constat de l’IF.  Dans les faits, les TPF ont comptabilisé, de manière erronée, les recettes publicitaires et les rétrocessions de primes d’assurances durant plusieurs années, ne respectant pas le principe de causalité. Les recettes publicitaires sont restées uniquement à la libre disposition de la société TPF TRAFIC. Quant aux rétrocessions d’assurances, l’argent est resté à la libre disposition des TPF. Selon le rapport de l’OFT, ces pratiques comptables ont conduit les pouvoirs publics à verser une subvention trop élevée pour le trafic régional et d'agglomération de l’ordre de CHF 600000. par année sur une période de dix ans. TPF TRAFIC touche près de CHF 75 millions de francs par année de subventions de la part de ses commanditaires. Le Conseil d’administration et la Direction générale des TPF ont immédiatement pris des mesures pour corriger cet état de fait : les processus opérationnels concernés seront corrigés, et les montants comptabilisés par erreur seront remboursés dans les plus brefs délais. L’OFT n'a vu aucune raison d’engager une procédure pénale contre les TPF. 
12 décembre
Une offre augmentée de 11 %
Dimanche 12 décembre 2021 à 5heures, le nouvel horaire des transports publics suisses est entré en vigueur. L’offre des TPF augmentera de 11% par rapport à 2021. L’horaire 2022 est le fruit de la collaboration entre les TPF, le canton de Fribourg, les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF), l’Agglomération de Fribourg (A) et Mobul. Parmi les principaux changements, de nouvelles offres de bus voient le jour dans l’Agglo, notamment avec l’introduction de nouveaux bus électriques sur la ligne 4 Auge – Gare. Au Marly Innovation Center (MIC), les navettes automatisées de la ligne 100 sont supprimées et remplacées par le prolongement de la ligne 8. Autre nouveauté au sein de l’Agglo, un réseau de bus urbains est mis en place à Düdingen. Deux lignes sont créées : la ligne 12 Warpel – Bahnhof –Gantrischweg avec une cadence de 15 minutes aux heures de pointe et la ligne 13 Bahnhof – Leimacker avec une cadence à l’horaire du lundi au dimanche. En Singine, la ligne 123 Fribourg –
Tafers – Plaffein – Schwarzsee bénéficie de quatre courses supplémentaires le week-end. Une nouvelle ligne, la 125
, a vu le jour  reliant Düdingen à Plaffeien en semaine et circulant jusqu’à Schwarzsee le week-end. Concernant les bus de nuit, le supplément de CHF 5. est supprimé sur l’ensemble du réseau.  Dans le domaine ferroviaire, les TPF ont repris l’exploitation de la S40. Les lignes S20 et S21 relient désormais Romont – Fribourg – Morat – Ins – Neuchâtel. Côté Singine, la gare de Düdingen est desservie toutes les 30 minutes par  les RegioExpress (RE). Dès lors, un train relie Düdingen toutes les 15 minutes depuis Fribourg. A Bulle, le passage inférieur de la nouvelle gare a été mis en service. Les trains des lignes Bulle – Châtel – Palézieux et Bulle – Romont – Fribourg – Berne s’arrêtent aux nouveaux quais 2 et 3. Le quai ferroviaire provisoire sera quant à lui démonté. Pour les lignes Mobul 201, 202 et 203, des arrêts provisoires ont été mis en service à proximité du nouveau passage inférieurLa suite des travaux se poursuit l’année prochaine jusqu’à la mise en service complète de la gare et son inauguration, prévue fin 2022.  
Frimobil lance le FlexiAbo 
Depuis le 12 décembre 2021, la communauté tarifaire 
Frimobil propose un nouveau produit aux usagères fribourgeoises et usagers fribourgeois. Baptisé « FlexiAbo », cet abonnement répond aux besoins actuels de mobilité qui ont évolué avec la pandémie de coronavirus et la hausse du télétravail. Flexible et offrant tous les avantages d’un abonnement mais pour des jours de déplacements hebdomadaires ou saisonniers moins fréquents, le FlexiAbo met à disposition 104 ou 156 jours de voyage à activer indépendamment.